Combien Coûte PostgreSQL

Nous présentons ici une analyse fondée sur des faceurs financiers (investissements et immobilisations) et de risques. L'objectif est de comparer le Coût Total de Possession dans une solutions utilisant PostgreSQL ou bien un système de bases de données commercial.

Coûts et Risques

Coût de license

PostgreSQL est distribué sans coût de license. Il est facile et rapide de l'installer, en évitant tout cycle d'achats. Le coût capitalisable est nul, ce qui permet de l'utiliser pleinement dès des phases de prototypages des projets, et de continuer à l'utiliser en production. Pour ces raisons, les projets utilisant PostgreSQL peuvent dégager des bénéfices plus rapidement : l'expérience montre un impact favorable important sur la trésorerie.

Les licenses de production ne coûtent rien, les licenses pour les développeurs sont gratuites, et les licenses pour les partenaires ne représentent pas plus de coût. Si vous avez besoin d'ajouter des instances PostgreSQL, cela est possible sans avoir à valider un budget, ce qui vous donne une plus grande souplesse d'organisation et de calendrier.

PostgreSQL est facile à installer, et cela sans coût caché de mise en place.

Le coût de la license est le facteur le plus important dans le Coût Total de Possession, mais c'est loin d'être le seul.

Gestion des risques

La license de PostgreSQL est gratuite, autorise la redistribution de la solution logicielle, et le copyright est quasiment impossible à modifier : il faudrait obtenir l'accord de milliers de personnes pour cela. Aussi le risque de changement de conditions de licence est-il null, tout comme le risque d'un audit des licenses.

PostgreSQL est sécurisé.

« Par défaut, PostgreSQL est certainement le système de gestion de bases de données le plus sécurisé qui soit. »

The Database Hacker's Handbook

PostgreSQL est robuste de par sa conception. Il n'est pas possible de désactiver cela et nous prenons grand soin d'implémenter des algorithmes fiables afin de protéger les données.

Coût Total de Possession identique.

Coût du support

Afin de garantir vos services critiques, nous vous fournissons un support avec un accord de qualité de services (« SLA, Service Level Agreement »). Il peut arriver d'avoir besoin d'un correctif pour PostgreSQL ; les versions stables sont maintenues et des mises à jours sont régulièrement distribuées, en incluant en particulier des mises à jours de sécurités. Le Coût Total de Possession doit donc inclure la gestion des risques.

Des facteurs ci-dessus, les coûts de license et de support sont les plus importants. En se référant aux prix publics, notre analyse montre que PostgreSQL est typiquement douze fois et demi (12.5) moins cher que le SGBD commercial leader du marché. Notre exemple de calcul comporte un ensemble de 6 serveurs connecté grâce à une réplication asynchrone, dont un serveur principal et 5 serveurs « standby » ; voici notre estimation de coûts cumulés de licenses et de support :

2ndQuadrant - 60 000 €

Solution commerciale - 750 000 €

Il est à noter que contrairement à 2ndQuadrant, les solutions commerciales facturent leur solution par processeur (« socket »), ce qui augmente le coût proportiellement aux besoins de performances des systèmes — la différence de coût total de possession se creuse ainsi lorsque les objectifs de performances augmentent.

Coûts de Main d'Oeuvre

Simplicité de développement

PostgreSQL est un projet Open Source actif qui voit un grand nombre de petites modifications intégrées par les développeurs : correctifs de bugs, ergonomie des outils et langages proposés, améliorations de la documentation, pilotes, extensions, etc. Cette activité essentielle est réalisée à l'aide d'outils eux-mêmes Open Source, aussi évitons-nous des coûts additionnels.

Coût Total de Possession identique.

Simplicité d'administration

PostgreSQL dispose d'outils d'administration graphiques, ainsi que d'outils en ligne de commande. Toute chose étant par ailleurs égale, nous estimons qu'un DBA (« administrateur de bases de données ») ayant 5 ans d'expérience avec PostgreSQL n'aura pas besoin de plus de temps qu'un DBA administrant un système de gestion de base de données commercial ayant 5 ans d'expérience. En réalité nous pensons que le DBA PostgreSQL aura besoin de bien moins de temps, sachant que beaucoup d'utilisateurs de PostgreSQL ont pu s'en servir pendant des années sans jamais rencontrer de problème notable.

Coût total de possession identique ou moindre.

Autres Coûts

Coût de migration

Un choix technologique peut être revisité. Si vous envisagez d'utiliser PostgreSQL c'est bien souvent pour remplacer une autre technologie que vous aviez choisie dans le passé. Aussi faut-il inclure à notre analyse le coût de migration vers PostgreSQL. Une technologie devrait être facile à embrasser ou à quitter à partir du moment où il s'agit du bon choix. Aussi devrions nous prendre en compte les politiques d'Enfermement propriétaire des technologies concurrentes au moment de les quitter. PostgreSQL s'attache à suivre le standard ISO SQL, en évitant au maximum l'utilisation de syntaxes qui pourraient nuire à l'interopérabilité des systèmes.

Qu'en est-il alors des coûts de migration ? Cela est couvert dans notre description de comment Migrer depuis Oracle®.


Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter trimestrielle pour être à l'écoute des derniers développements de 2ndQuadrant et des technologies associées.

Nous vous enverrons également les informations et mises à jour importantes que vous devriez trouver utiles.

Nous prenons la confidentialité au sérieux et ne fournissons pas vos informations à des tiers.